lundi 24 octobre 2016

Phone Play de Morgane Bicail




Quatrième de couverture :

Un soir, Alyssa, dix-sept ans, reçoit un texto d'un mystérieux lycéen qui lui propose un jeu étrange : "Devine qui je suis et je serai à toi". L'occasion pour la jeune fille de mettre enfin du piquant dans sa vie qu'elle juge d'un ennui mortel...quitte à prendre des risques. Jusqu'où Alyssa ira-t-elle pour un garçon dont elle ne sait rien ?

Mon avis :

J'ai été attiré par ce roman à la minute même où j'ai vu la couverture. La petite phrase d'accroche : "devine qui je suis et je serai à toi" m'a tout de suite convaincue. Cependant le reste du livre, beaucoup moins. Et je suis, finalement, déçue par cette lecture.

L'intrigue de ce roman est tout juste génial. L'idée d'un jeu de séduction entre un mec dont on ne sait rien et une jeune fille est délicieuse et a tout pour me plaire. Vous l'avez compris, j'ai adoré, adoré, l'intrigue du roman et plus précisément le jeu auquel se livre Alyssa et ce fameux inconnu qu'on nommera Lui. J'ai trouvé ça vraiment captivant, parce que tu as cette envie de connaitre l'identité de Lui et en même temps tu prends plaisir à le connaitre. En fait, t'es vraiment à la place d'Alyssa sans les effets négatifs, à savoir, les risques.

En parlant d'Alyssa, je ne peux pas dire que j'ai bien aimé ce personnage. Je l'ai trouvé assez bête par moment, rien que le fait qu'elle accepte le jeu en étant consciente du danger simplement parce qu'elle s'ennuie, c'est bête. De plus, elle a tendance à se plaindre continuellement malgré le fait qu'elle a une vie plutôt satisfaisante. Elle m'a donné l'impression d'être méchante par moment et de se foutre de tout. Bref, c'est vraiment pas un personnage appréciable.

Pour ce qui est du personnage de Lui, je suis un peu mitigé. Il y avait pour moi deux facette de ce personnage : l'une que l'on découvre dans ses texto et l'autre que l'on découvre lorsque l'on connait son identité. J'ai adoré la version Lui des texto qui est sexy, joueur, intriguant, audacieux mais pas du tout l'autre version que je ne dévoilerai pas. L'histoire d'amour entre nos deux héros ne m'a pas séduite non plus.

Il n'y aucune émotion dans ce roman, aucune surprise à mon goût. Le suspens est vachement présent au début, ce qui rend le roman addictif, mais il disparaît soudainement au milieu du roman. A partir du moment où ils tombent amoureux l'un de l'autre, le jeu perd tout son charme et le suspens meurt avec son amie l'addiction. On a droit a de longs passages décrivant l'amour qu'elle lui porte qui sont d'un ennuie mortel. A la fin j'en avais marre, j'avais l'impression que ça se terminerai jamais.

Autre point négatif et pas le moindre : la surprise; Je m'attendais vraiment à être surprise dans cette lecture, soit par l'identité de Lui, soit par la raison de la création du jeu. Mais non, absolument pas, tout est finalement assez banale. Je pensai que ce roman serait un peu plus qu'une romance et ce n'est pas le cas. Et ça c'est dommage.

Pour conclure, j'ai réellement adoré l'intrigue, le jeu mais malheureusement c'est la seule chose qui m'a plu...

Ma note : 6/10

Extrait :

"Aimer" est devenu le verbe le plus banal au monde. Tout le monde l'utilise, pour n'importe quoi, pour n'importe qui, dans n'importe quelle circonstance. Je trouve que ça fait pitié d'avoir réduit le terme le plus précieux de notre langue au mot à tout dire.
Pourtant, je pense que tout le monde sera d'accord pour dire que "je t'aime" sont les mots les plus forts qu'un homme puisse dire. "Aimer" est le verbe le plus beau, le plus puissant de notre langue. Et pourtant, il a été réduit à néant."

2 commentaires:

  1. Ce roman ne me tente absolument pas ! Je ne suis pas sûre de pouvoir supporter le personnage principal, et vu tous les avis négatifs que je vois dessus... Dommage pour ta déception. /:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu as bien raison, si il ne t'interresse pas de base ça vaut pas le coup ;)

      Supprimer