mardi 26 mai 2015

Seul contre tous de Lucy Connors



Quatrième de couverture :

Entre Mickey et Victoria, de retour à Whitfield County après des années d'absence, c'est le coup de foudre. Mais Mickey est un Rhodale, et Victoria une Whitfield. Et les deux famille se détestent. Décidés à s'aimer malgré tout, Victoria et Mickey pourraient bien réveiller de vieilles rancunes, que l'on croyait oubliées depuis des décennies, et raviver la haine entre les deux clans.
Leur amour sera-t-il assez fort pour y résister ?

Mon avis :

Quand j'ai vu ce livre à la médiathèque, la couverture et le titre m'ont tout de suite attiré. La quatrième de couverture annonçait une romance à la Roméo et Juliette, m'a également plu. Mais voilà, je dois avoué que je suis légèrement déçu par cette lecture et je vais vous expliquer pourquoi. 
Dans ce roman, on découvre Victoria Whitfield, et Mickey Rhodale, deux jeune gens que tout oppose, à commencer par leurs familles. En effet, celles-ci se détestent depuis des années et ne sont pas prête à enterrer la hache de guerre. Mais cela n'empêche Victoria et Mickey de s'éprendre l'un de l'autre. 

J'ai eu beaucoup, beaucoup de mal au début de ma lecture parce que le roman est très long à commencer. Durant la première moitié, il ne se passe pas grand chose voire rien du tout hormis la rencontre entre nos deux protagoniste. J'ai trouvé toute cette partie très ennuyante et j'ai même cru que j'allai abandonné ma lecture tellement j'en pouvais plus. Déjà que l'histoire n'est absolument pas originale, le manque d'action m'a beaucoup dérangé. De plus, j'ai pas accroché à l'écriture de l'auteur sans savoir pourquoi. J'ai trouvé son récit très lent et pas du tout captivant. Ce qui m'a aussi dérangé, c'est que j'ai eu l'impression que l'auteur en faisait trop à certain passage en ce qui concerne les problème des deux familles. J'ai trouvé très clichés et peu crédible parfois. 

En ce qui concerne les personnages, je les ai beaucoup aimés. Que soit Mickey le badboy au cœur d'or ou Victoria, la fille riche et parfaite, ils m'ont beaucoup plus malgré leur manque d'originalité.
Pour ce qui est de leur histoire d'amour, je suis assez mitigé. Déjà, pendant une bonne partie du roman, ils se vouvoient et pourtant ils sont du même âge et même camarade de classes. Et puis,  ils sont passé au tutoiement comme ça, soudainement, et aucun d'eux n'a semblé le remarqué. J'ai trouvé ça très étrange, et ça m'a perturbé durant ma lecture. Ensuite ils n'ont fait qu'hésiter sur leur relations et changer de point de vue tous les cinq minutes et ça m'a franchement agacé. Si il y a un truc que je ne supporte pas c'est les personnages toujours indécis. A part ça, j'ai bien aimé leur romance. 
J'ai également adoré les personnages secondaires, notamment le grand frère de Mickey qui étrangement m'a touchée. 

Heureusement après avoir lu la moitié du roman, j'ai enfin était prise par l'histoire. Autant il ne se passe rien, mais dans la seconde moitié ça va tout de suit beaucoup mieux. L'action s'enchaîne et s'aggrave et on est  automatiquement pris par les événements. J'ai donc pu enfin apprécié ma lecture et dévorer les dernières pages. Et puis je suis arrivé la fin et j'ai découvert que ce n'était pas un livre unique et qu'il y avait une suite. Honnêtement je ne sais pas si j'aurai lu ce livre si j'aurai su avant qu'il ne s'agissait pas d'un livre unique. 

Pour conclure,  ma lecture a été assez difficile au début mais s'est nettement amélioré par la suite. C'est au final un roman que j'ai bien apprécié malgré quelques point négatifs. En tout cas, lire la suite ne fait pas partie de mes priorités même si j'avoue que je suis bien curieuse de savoir comment ça va se terminer, donc qui sait peut-être qu'un jour je la lirai..

Ma note :

Extrait :

"- Tu m'avais promis de ne plus me le dire. Est-ce vraiment ce que tu veux ? demanda-t-elle.
Sa voix n'était plus qu'un murmure, et comme j'ignorais quelle réponse elle voulait entendre, je lui dis tout simplement la vérité. 
- Non, ce n'est pas ce que je veux, répondis-je, mais ce que je veux n'est ni logique ni raisonnable. Je voudrais passer tout mon temps avec toi. Je voudrais comprendre pourquoi je ne peux plus dormir sans rêver de toi. Je voudrais t'embrasser jusqu'à ce que tu oublies tout ce qui a précédé notre rencontre.
Elle inspira à fond, frémissante, et passa les bras autour de mon cou. 
- Alors embrasse-moi encore, dit-elle. Parce que, même si j'ai à peine le courage de le reconnaître, c'est tout ce que je veux, moi aussi."

4 commentaires:

  1. Ce livre semble très cliché malheureusement... Sa ne m'emballe pas du tout ! En plus, je deteste quand l'histoire est plate durant la moitié du livre. Merci pour cette chronique qui m'évitera de jeter mon argent par les fenêtres ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprend. De rien, ravie de t'avoir aidé ^^

      Supprimer
  2. Justement, ce livre m'intriguait à la bibliothèque ! Ta chronique tombe bien :) Finalement, je ne pense pas le lire, j'ai peur d'être déçue... :-/

    RépondreSupprimer